GUIDE DES TERROIRS REGIONAUX

HISTORIQUE DE LA LORRAINE

L'histoire contemporaine de la Lorraine est tout aussi mouvementée que celle de sa voisine alsacienne, dont elle est séparée par les Vosges. Bien que son identité française soit plus affirmée, le dialecte allemand local y reste pratiqué. La Lorraine fut longtemps associée à ses champs de bataille et à ses monuments commémoratifs, en particulier à Verdun, où près de 400 000 soldats français trouvèrent la mort lors de la bataille de 18 mois qui les opposa aux Allemands pendant la Première Guerre mondiale. Le nord de la région est fortement industrialisé tandis que le Sud, avec ses campagnes onduleuses et ses villes thermales, est plus vert et plus calme. La Lorraine présente de nombreux attraits pour les touristes, surtout Nancy, sa capitale remodelée au XVIIIe siècle, aux nombreux musées et à la très élégante place Stanislas.

 

Divisée par la monarchie en deux généralités (Metz et Nancy), la province donna naissance en 1789 à quatre départements (Meuse, Vosges, Meurthe, Moselle). L'unité lorraine se renforcera désormais grâce à l'essor de l'industrie, et surtout aux douloureuses épreuves des guerres: celle de 1870 entraîna la partition du territoire et le rattachement à l'Allemagne d'une partie des départements de la Meurthe et de la Moselle (1871), obligeant à un nouveau découpage d'où naîtra la Meurthe-et-Moselle, et donna naissance à une volonté commune de revanche; celle de 1914-1918, terriblement meurtrière et dévastatrice, aboutit au rétablissement de l'intégrité territoriale, mais imposa à tous un énorme effort de reconstruction. Après 1945, l'industrie lourde contribua puissamment au relèvement du pays tout entier, avant d'être frappée par la crise. Tardivement réunie à la France, la Lorraine, à la croisée des chemins européens, n'a jamais eu de réelle unité. En outre, les traits qui la caractérisent débordent souvent ses limites géographiques. Sa brillante carrière industrielle de plus d'un siècle a été interrompue par la crise des années 1970. C'est dans les affres d'une laborieuse reconstruction de son économie qu'émerge lentement une forme de «conscience» régionale.

A l'instar des deux régions frontalières précitées, les origines de la viticulture en Lorraine sont antérieures à la conquête romaine. Mais l'influence romaine, ressentie dans tous les domaines de la vie au quotidien, a également eu un fort impact sur la culture des vignes: nouvelles plantations, densité croissante du vignoble, développement d'un négoce florissant autour de la métropole d'antan, Metz. Au fil des décennies et des siècles on assiste à l'ouverture et à la libéralisation successive des acti-vités viticoles et de négoce, à l'origine exclusivement réservées aux citoyens romains. Plus tard, même rois et empereurs contribuèrent à l'expansion de la viticulture, tel Charlemagne, qui possédait des domaines dans le Toulois. Puis ce fut au tour des ducs de Lorraine ainsi que du petit monde religieux des monastères et abbayes, sous l'oeil attentif des évêchés de Toul et de Metz, d'insuffler à la viticulture un nouvel élan. Malheureusement il n'en fut de même pour les nombreux petits viticul-teurs, assignés au payement de hauts tributs, et donc peu enclins à améliorer qualité et productivité de leur vignoble.

La Route des Vins en Lorraine

Au siècle dernier, le vignoble lorrain était plus étendu que l'alsacien ...avant l'épidémie de phylloxera qui dévasta vers 1890 les plants de vigne. Le vignoble lorrain se structure aujourd'hui en deux appellations avec le label VDQS " Côtes de Toul " et " Vins de Moselle "et une appellation " Vins de Pays de la Meuse ". Le long ruban de la route du vin peut s'emprunter dans les deux sens.

Autrefois région viticole très prospère, il ne reste en témoignage de cette viticulture Lorraine que deux appellations : Côtes de Toul, et Moselle. Sur les 30000 ha en 1890, il subsiste environ 100 ha de vignes en appellation VDQS depuis 1951. Les Côtes de Toul ont obtenu l’AOC en 1998.
Les sols de cette zone sont d’origine jurassique, composés d’argile et d’éboulis calcaires qui, combinés à une bonne exposition sud ou sud-est, renforcés par un climat semi-continental, permet un bon développement du végétal.

 

[ Retour Acceuil ] [ Plan du Site ] [ Haut de Page ]

Visiteurs
A ce jour,16315 Producteurs font confiance à ce site avec une présentation de 14565 vins de référence
L'abus d'alccol est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
Vignobles et Etiquettes France Tous droits réservés.® Copyright 2002-2018 Concepteur et Directeur du site : Jean-Gérard Gosselin
Site non commercial - Pas de vente de vins sur ce site mais seulement des conseils