GUIDE DES TERROIRS REGIONAUX

LES GRANDES REGIONS VINICOLES

PRESENTATION DE LA REGION CORSE

La Corse est souvent rattachée à la Provence à cause de son histoire géologique. Il y a dans ce vignoble des cépages locaux qui donnent des vins remarquables. La diversité géologique de la Corse est impressionnante et très qualitative pour les vignes.

Déjà soufflés par la beauté du littoral provençal, nos yeux trouveront dans l'Ile de Beauté un ravissement total ! C'est une véritable montagne qui se dresse face à nous, plantée en plein cœur du golfe de Gênes. Son point le plus haut le Monte Cinto se dresse à 2 710 m d'altitude et l'emporte haut la main sur les cent autres sommets de plus de 2000m qui traverse l'île du Nord au Sud. De ce chaînon graniteux , naitront pleins de cours d'eau qui façonneront les parties vallonnées de la « Kallisté ». Si la Corse est très marquée par son paysage montagneux elle l'est aussi par sa plaine d'Aléria à l'est : lidos sableux, plateau calcaire se rencontrent de ce côté de l'Ile et nous rappellent qu'il y a très longtemps la Corse et la Sardaigne ne faisaient qu'une.

LOCALISATION

La Corse est une montagne dans la mer. Son altitude moyenne de 568 m en fait la plus élevée des îles de Méditerranée occidentale. De nombreux lacs et l'aspect de certaines vallées témoignent de l'existence passée de glaciers. Ses côtes composées de plus d'une centaine d'îles, nous confrontent à un vaste archipel. Son littoral comporte de nombreux étangs et marécages. Elle mesure 180 km de long du nord au sud et 82 km dans sa plus grande largeur. Sa superficie est de 8 680 km
D'Emmanuel Arène, député de la Corse, lors d'une intervention à la Chambre sur le problème corse : « Oui, mais ce que vous ne saviez pas et que j'allais vous apprendre, c'est que la Corse est une île entourée d'eau de toutes parts ! »La façade orientale est baignée par la mer Tyrrhénienne, le nord par la mer ligurienne, et la façade occidentale par la mer Méditerranée.

Relief : L'île est divisée en deux parties inégales par une chaîne de montagnes aux crêtes effilées, orientée NO - SE, d'une altitude plus élevée au nord qu'au sud, mais d'une remarquable continuité :

L'En-Deçà-des-Monts (en corse Cismonte) au nord-est d'une ligne incluant Galéria et Sari-Solenzara, du Filosorma au Fiumorbo ; il est drainé par les larges vallées du Golo et du Tavignano et possède les plus hauts sommets de l'île dont le Monte Cinto (2 706 m - point culminant de l'île). L'En-Deçà-des-Monts coïncide quasiment avec le département de Haute-Corse.

LAu-Delà-des-Monts (en corse Pumonti) au sud-ouest d'une ligne incluant Girolata et Conca, des Deux-Sevi au Freto ; il est essentiellement formé de nombreuses vallées étroites parallèles orientées d'ouest en est et culmine à la Maniccia (2 496 m) dans les Deux-Sorru. L'Au-Delà-des-Monts coïncide quasiment avec le département de Corse-du-Sud.
D'un point de vue géologique, pour le quart nord-est de l'île (Nebbio, Cap Corse, Bagnaja et Castagniccia), on parle de Corse schisteuse, tandis que tout le reste de l'île (ouest et sud du Cismonte et totalité du Pumonti) constitue la Corse granitique. Ces deux parties sont séparées par une série de dépressions centrales s'étendant de L'Île-Rousse à Solenzara en passant par Ponte-Leccia, Corte et Cateraggio.

La partie orientale, la moins large, est représentée depuis la péninsule du Cap Corse, en majeure partie par des plaines alluviales (Plaine de la Marana et Plaine orientale). À l'ouest, chaque vallée est comme un alvéole, aux bords raides, ouvert sur la mer mais fermé vers l'amont car adossé à la chaîne axiale.Du point de vue de la loi, le massif de Corse couvre l'intégralité de l'île selon le décret n°95-998 du 20 septembre 1985 relatif à la délimitation des massifs.

TERROIR

Contrairement au vignoble provençal nous allons résumer l’histoire géologique de la Corse car celle-ci est intimement liée à celle de la Provence. Toutes les roches qui la constituent dépendent du même contexte que celles de Provence.Nous pouvons donc observer sur tout le versant ouest et sud de l’Ile des formations granitiques hercyniennes. En effet lorsque la Corse s’est détachée de la Provence il y a 25 millions d’années cela a fait apparaître les granites qui se sont formés dans les profondeurs de la chaîne hercynienne pendant l’ère Paléozoïque au Carbonifère et au début du Permien. Cette partie de la Corse est appelée : Corse Cristalline (en référence à la Provence Cristalline) ou Corse Hercynienne. Ces granites corses, ont connu aussi les coulées de laves volcaniques de la fin du Permien, on retrouve ces roches dans la presqu’île de Scandola ainsi que sur le massif de l’Esterel (formé lui aussi par les coulées de laves en Provence).

Sur la partie Nord-est de l’Ile du Cap Corse à Solenzana, nous pouvons observer des schistes, quartzites qui datent du Mésozoïque lors de la formation Alpine. Cette partie de la Corse dépendait alors des Alpes, c’est la Corse Alpine.Puis viennent les bassins sédimentaires calcaires , sédiments laissé par la mer Miocène que l’on retrouve aux alentours d’Aleria et à Bonifacio. Cette diversité des terroirs contribue à la typicité du vin de Corse.

CLIMAT

Le climat de la Corse est de type méditerranéen, caractérisé par des étés chauds et secs et des hivers doux et humides. Il est imputable à la proximité immédiate de la Méditerranée, véritable récupérateur de chaleur, ses masses d’eau ne se réchauffant et ne se refroidissant que très lentement. En hiver, la mer rayonne de chaleur.
Cependant, les différences d’altitudes et les vents sont à l’origine de grands écarts de température. Ainsi, la Corse est partagée en quatre zones climatiques :
climat méditerranéen (jusqu’à 200 m d’altitude)
zone de transition (de 200 à 1000 m d’altitude)
climat modéré (de 1000 à 1500 m d’altitude)
climat alpin (à plus de 1500 m d’altitude)

La température s'abaisse avec l'altitude. A partir de 1000 m, la température moyenne se situe au-dessous de 0°C. Entre octobre et février, la neige tombe et recouvre souvent les sommets jusqu’en été.
 
Les précipitations sont également déterminées par l’altitude. Si les précipitations moyennes sont inférieures à 500 mm par an sur le littoral, elles peuvent s’élever à 1500 mm à 1000 m d’altitude et à 2000 mm en haute montagne. En été, le littoral présente une grande sècheresse. Les orages sont rares, mais violents : l'eau ne s'écoule que superficiellement et fait gonfler les fleuves.
A Ajaccio, les températures moyennes maximales atteignent en général 30°C. En hiver, les températures moyennes minimales se situent entre 5 et 7°C, à cause de la chaleur des eaux méditerranéennes. Il ne gèle que rarement.

 

[ Retour Acceuil ] [ Plan du Site ] [ Haut de Page ]

Visiteurs
A ce jour,16315 Producteurs font confiance à ce site avec une présentation de 14565 vins de référence
L'abus d'alccol est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
Vignobles et Etiquettes France Tous droits réservés.® Copyright 2002-2018 Concepteur et Directeur du site : Jean-Gérard Gosselin
Site non commercial - Pas de vente de vins sur ce site mais seulement des conseils