GUIDE DES TERROIRS REGIONAUX

HISTORIQUE DU SUD-OUEST

UN MARCHE DE NEGOCE

D’un point de vue historique, le sud-ouest recouvre beaucoup plus que l’on ne pense. Il englobe la région située en amont de Bordeaux, jusqu’en bordure des Pyrénéees et du Massif Central. Autrefois, cette contrée, dont les vins devaient être transportés par la Garonne, et la Dordogne jusqu’à la mer pour atteindre les ports d’Angleterre ou de Hollande, était appelé le « Haut-Pays ». C’est une expression, qui aujourd’hui désigne uniquement l’arrière-pays d’Agen ou de Toulouse, où sont situés Gaillac et Cahors.

Le vignoble du Haut-Pays a été développé beaucoup plus tôt que celui de la Gironde, mais il a connu d’importants reculs lorsque le port de La Rochelle a été fermé aux exportations à destination de l’Europe du Nord, et qu’ensuite le Bordelais, favorisé par d’importants privilèges fiscaux et douaniers, que lui accordait la Couronne d’Angleterre, a commencé à développer ses propres vignobles.

Déjà au temps des romains, Bordeaux servait de centre de négoce pour les vins de la région. Puis, au fil du temps, ce port est devenu plus un handicap pour l’ensemble de l’arrière-pays qu’une ouverture sur le monde. Les habitants de Bordeaux arrivaient toujours à faire embarquer leurs vins avant ceux des autres régions. Certains vins du Haut-Pays, se transformaient en vinaigre avant même d’avoir pu être embarqués au printemps.

Toutefois, les viticulteurs de Bergerac, Cahors, Monbazillac ou Gailmlac ont toujours réussi à trouver des débouchés pour commercialiser leurs vins. Au Moyen Age, les monastères avaient beaucoup développé le vignoble de la région, et les Hollandais commencèrent au XVIIIième siècle à s’intéresser à ces crus. Ils cherchaient des vins principalement pour la distillation ou des vins doux les plus concentrés possibles. 

C’est ainsi que le Bergeracois a permis de créer le Monbazillac, dont la renommée a été considérable à cet époque. Certes, les restrictions commerciales que Bordeaux avait installées pour se protéger n’existaient plus depuis plusieurs siècles, mais cette région, située le long de la Gironde avait acquis au fil du temps, un tel ascendant sur les marchés mondiaus, que toutes les autres régions viticoles de l’arrière-pays étaient lésées.

Dans les années 40, quelques pionniers comme les Vignerons du Buzet tentèrent d’encépager de nouvelles surfaces, et de se créer ainsi une nouvelle image, fût-elle moseste. Mais ce n’est que depuis une ou deux décennies, que certains viticulteurs ont réussi, surtout ceux des environs de Bordeaux, à atteindre un bon niveau des qualité mais également à attirer l’attention des amateurs du monde entier. Pour ces connaisseurs, le Sud-Ouest est devenu une bonne adresse pour obtenir des vins à prix intéressants et d’un très bon niveau.

 

[ Retour Acceuil ] [ Plan du Site ] [ Haut de Page ]

Visiteurs
A ce jour,16315 Producteurs font confiance à ce site avec une présentation de 14565 vins de référence
L'abus d'alccol est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
Vignobles et Etiquettes France Tous droits réservés.® Copyright 2002-2018 Concepteur et Directeur du site : Jean-Gérard Gosselin
Site non commercial - Pas de vente de vins sur ce site mais seulement des conseils