Château CLOS VOUGEOT

Présentation seulement


21640 VOUGEOT
tel: Tel 03.85.33.22.85.
fax: Fax 03.85.33.26.46.
email: info@tastevin-bourgogne.com
site web: http://www.tastevin-bourgogne.com/Chateau/Chateau/

Type : Agriculture conventionnelle
Certification : 0

PRESENTATION

Un château dans les vignes : Edifié pour honorer l'abbé de Cîteaux et son vin, le Château du Clos de Vougeot comporte à la fois une demeure de plaisance et des bâtiments viti-vinicoles, au coeur du clos. La Confrérie des Chevaliers du Tastevin s'y est installée en 1945.Le château : Propriété de l’abbaye de Cîteaux jusqu’à la révolution Française, puis considérés comme "bien national" sous la révolution, le château et son vignoble sont acquis en 1818 par Jules Ouvrard, fils d'un spéculateur fameux et fournisseur des armées impériales. Cette propriété le flatte et l'impressionne; il délaisse le château pour vivre au château également cistercien de Gilly tout proche, mais consacre à la vigne des soins vigilants, le Clos de Vougeot reste ainsi un "monopole" jusqu'en 1861. A la mort de Jules Ouvrard, ses héritiers (Rochechouart, La Garde, Montalembert) mettent plusieurs fois en vente le Clos de Vougeot, qui, en 1889 est acheté par six négociants en vins de la région. L'un d'entre eux, Léonce Bocquet, acquiert également le château et on lui doit en particulier une importante restauration de la partie Renaissance. Le Château appartient ensuite à un député de la Côte d'Or, Etienne Camuzet, qui le met volontiers à la disposition des fondateurs de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin, et le cède à cette équipe en 1944.
Il est classé monument historique depuis 1949 et ouvert toute l'année au public. Le vignoble : Le vignoble du Clos de Vougeot est l'oeuvre de l'abbaye de Cîteaux, fondée en 1098.Contemporain de saint Bernard, il est initialement constitué de donations intervenues de 1109 à 1115. Situé entre les Echézeaux et le Musigny, il s'étend en pente douce de la Côte à la plaine. Il couvre aujourd'hui 50 hectares 95 ares et 76 centiares, clos de murs. Entre les mains de Cîteaux pendant près de sept siècles, le vignoble du Clos de Vougeot acquiert une renommée considérable qui fait de lui, aux côtés du Chambertin, l'un des crus les plus éminents de Bourgogne. De nos jours, le vignoble du clos est partagé entre quelque 80 propriétaires. La Confrérie des Chevaliers du Tastevin ne possède pas de vigne et ne vend pas de vin.Des bâtiments d’exploitation du XIIe siècle : Dès le XIIe siècle, les moines de Cîteaux cultivaient la vigne, sélectionnant les plants et améliorant sans cesse les méthodes de taille et de culture. Il leur fallut construire les bâtiments d’exploitation qu’exigeait leur vaste domaine. Cellier et cuverie se complètent parfaitement. Construit pour loger 2000 pièces de vin, le cellier date du milieu du Xlle siècle, huit piliers de pierre dont deux sont monolithes supportent le plafond. Quelques poutres maîtresses ont été remplacées en 1947. De plain-pied, mais admirablement protégé de l'air et de la lumière, ce cellier reste un modèle d'architecture, de même que la cuverie formant cloître (quatre galeries de 30 mètres sur 10 autour de la petite cour centrale) et équipée de quatre gigantesques pressoirs à cabestan en bois de chêne. La cuverie date en partie du XlIe siècle, en partie des siècles suivants. Au centre de la petite cour a été placé le Porteur de Benaton, dernière oeuvre du sculpteur bourguignon Henri Bouchard de l'Institut (1875-1961).
Une demeure Renaissance : Aux bâtiments d’exploitation est venu s’ajouter un château ; il a été bâti par Dom Jean Loisier, 48ème abbé de Cîteaux, en 1551. Ses tours carrées rappellent le moyen-âge, la porte d'accès l'aube de la Renaissance, dans l'esprit du Louvre de Henri II. A l'abandon pendant une grande partie du XIXe siècle, le château est acquis et restauré par un négociant en vins, Léonce Bocquet, à partir de 1891; l'architecte Félix Vionnois dirige les travaux longs et coûteux qui, s'ils portent la marque du goût 1900, offrent le mérite de sauver ce chef-d'oeuvre en péril laissé à l’abandon pendant une grande partie du XIXe siècle. Assez dégradé durant la deuxième guerre mondiale, le château est patiemment et amoureusement restauré au fil des ans par la Confrérie des Chevaliers du Tastevin et ses innombrables amis.


[ Retour Acceuil ] [ Plan du Site ] [ Haut de Page ]

Visiteurs
A ce jour,16725 Producteurs font confiance à ce site avec une présentation de 14725 vins de référence
L'abus d'alccol est dangereux pour la santé. A consommer toujours avec modération
Vignobles et Etiquettes France Tous droits réservés.® Copyright 2002-2019 Concepteur et Directeur du site : Jean-Gérard Gosselin
Site non commercial - Pas de vente de vins sur ce site mais seulement des conseils