GUIDE des PRODUCTEURS REGIONAUX

Abbaye de VALMAGNE *

Présentation seulement

Philippe d’Allaines
34560 VILLEVEYRAC
tel: 04.67.78.06.09
fax: 04.67.78.02.50
email: info@valmagne.com
site web: http://www.valmagne.com

Méthode : Agriculture biologique

PRESENTATION

C'est en 1138 que Raymond Trencavel, Vicomte de Béziers, fonda l'Abbaye de Valmagne sur la commune de Villeveyrac, prés de Mèze et de l'étang de Thau. Du 12ème siècle au début du 14ème elle fut une des Abbayes les plus riches du sud de la France. Abbaye bénédictine lors de sa fondation, Valmagne se rattachera, dès 1159, à l'ordre des Citeaux, deuxième réforme des Bénédictins, et dès lors observera la règle morale, mais aussi architecturale qui avait été définie par St Bernard. Après une période d'expansion et de richesse, l'Abbaye fut confrontée à la Guerre de Cent ans et aux Guerres de Religions. Très endommagée, l'Abbaye n'eût pas trop des deux siècles suivants pour retrouver sa splendeur primitive. Mais la révolution vint fondre sur une Abbaye où la décadence s'était déjà installée. Les derniers moines s'enfuirent en 1789 et Valmagne fut saccagée.Confisquée comme bien national l'Etat ne garda pas cet édifice et M. Granier-Joyeuse en fit l'acquisition en 1791. Apres sa mort, ses héritiers s'en débarrassèrent en 1838. Le domaine de l'Abbaye fut racheté le 29 juillet de cette année par le comte de Turenne et ne fut jamais revendu, mais les difficultés que posent de nos jours, l'entretien d'un tel édifice sont toujours croissantes et la responsabilité d'un tel ensemble est à la fois merveilleuse et angoissante.L'église actuelle, de style gothique classique, reconstruite en 1257, 23 m de haut et 83 m de long, fut convertie en chai après la Révolution. Le charme de la fontaine du cloître, la pureté de la salle capitulaire avec sa voûte d'arête surbaissée d'ogives, la taille de cet édifice majestueux font de Valmagne un lieu de prestige en Languedoc, siège de nombreuses animations culturelles.
Le vignoble : C'est en 1820 que les foudres en chêne de Russie furent installés dans la nef de l'église et lui valurent son surnom de 'cathédrale des vignes'.Déjà les moines cisterciens, au 12ème siècle, avaient planté de la vigne à Valmagne, comme dans toutes leurs abbayes, (la plupart des grands vignobles bourguignons sont d'origine cistercienne). Depuis, ce terroir à toujours porté de la vigne. Les vins étaient exportés au Mexique au 19ème siècle, vendus à Paris rue Mouffetard entre les deux guerres et sont de nos jours exportés dans le monde entier et distribués chez les Cavistes dans toute la France. La culture de la vigne est faite mécaniquement en évitant l'emploi de produits et d'engrais chimiques néfastes à l'environnement. La vinification et la mise en bouteille font appel aux techniques les plus modernes, sélection parcellaire, pressurage pneumatique, maîtrise des températures, conditions d'hygiène scrupuleuses, climatisation des chais de stockage, la technique étant toujours au service de l'expression du terroir. Les parties les plus escarpées du domaine ont été classées en Appellation Contrôlée en 1985. Sur 75 ha du domaine, la partie classée représente un peu plus de 30 ha et pourra encore être augmentée dans l'avenir. On trouve là deux terroirs bien distincts. Au sud une partie argilo-calcaire où sont produits les vins génériques de l'appellation, ainsi que les Vins de Pays, et au nord, séparé par une barrière rocheuse, un terroir de grès rouges où l'on produit la fameuse cuvée de Turenne sur une parcelle de 12 ha appelée 'la grande combe'.


[ Retour Acceuil ] [ Plan du Site ] [ Haut de Page ]

Visiteurs
A ce jour,16315 Producteurs font confiance à ce site avec une présentation de 14568 vins de référence
L'abus d'alccol est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
Vignobles et Etiquettes France Tous droits réservés.® Copyright 2002-2018 Concepteur et Directeur du site : Jean-Gérard Gosselin
Site non commercial - Pas de vente de vins sur ce site mais seulement des conseils