ANTHOLOGIQUE

CITATIONS SUR LE VIN

BACHCHAR
Le vin délivre les cœurs de leurs peines : c'est pourquoi les sages le nomment la clé du
verrou des tristesses. J'aime cette liqueur de pourpre. Elle flétrit la face du souci et enfante l'allégresse.

BACHELARD Gaston ( Philosophe et professeur français)
Qu'est-ce que le vin ?
C'est un corps vivant où se tiennent en équilibre " les esprits " les plus divers
Les esprits volants et les esprits pondérés, conjonction d'un ciel et d'un terroir.

BACON Francis
Serrer trop fort le pressoir
Donne un vin qui sent le pépin.

BAINVILLE Jacques
Rien n'est plus touchant que l'illusion ou sont tant de personnes que chez elles on ne mange pas mal. Elles y ont le goût fait.

BALZAC Honoré ( de )
Romancier français - Extrait de Splendeurs et misères des courtisanes
Rien ne grise comme le vin du malheur. 

BALZAC Honoré ( de ) de Traité des excitants modernes
L'eau-de-vie ou alcool, base de toutes les liqueurs, dont l'apparition date des dernières 
années du règne deLouis XIV, et qui furent inventées pour réchauffer les glaces de sa vieillesse.

BALZAC Honoré ( de ) de Traité des excitants modernes
Certes, l'alcool qui entre comme base dans le vin et dans les liqueurs dont l'immense majorité des Français abusent, le café, le sucre, qui contient des substances phosphorescentes et phlogistiques et qui devient d'un usage immodéré, doivent changer les conditions génératives, quand il est maintenant acquis à la science que la diète ichtyophagiqueinflue sur les produits de la génération.

BALZAC Honoré ( de ) de Traité des excitants modernes
Comme observateur, il était indigne de moi d'ignorer les effets de l'ivresse. Je devais étudier les jouissances qui séduisent le peuple, et qui ont séduit, disons-le, Byron après Shéridan, et tutti quanti. La chose était difficile.En qualité de buveur d'eau, préparé peut-être à cet assaut par ma longue habitude du café, le vin n'a pas la moindre prise sur moi, quelque quantité que ma capacité gastrique me permette d'absorber. Je suis un coûteux convive.

BALZAC Honoré ( de ) de Traité des excitants modernes
De l'eau-de-vie : Le raisin a révélé le premier les lois de la fermentation, nouvelle action qui s'opère entre ses éléments par l'influence atmosphérique, et d'où provient une combinaison contenant l'alcool obtenu par la distillation, et que, depuis, la chimie a trouvé dans beaucoup de produits botaniques. Le vin, le produit immédiat,est le plus ancien des excitants : à tout seigneur, tout honneur, il passera le premier. D'ailleurs, son esprit est celui de tous aujourd'hui qui tue le plus de monde. On s'est effrayé du choléra. L'eau-de-vie est un bien autre fléau ! 

BALZAC Honoré ( de ) de Traité des excitants modernes
De nos jours, il y a dans toutes les classes une pente vers l'ivresse que les moralistes et les hommes d'Etat doivent combattre ; car l'ivresse, sous quelque forme qu'elle se manifeste, est la négation du mouvement social. L'eau-de-vie et le vin menacent la société moderne. Quand on a vu à Londres les palais du gin, on conçoit les sociétés de 
tempérance.

BALZAC Honoré ( de ) de Traité des excitants modernes
L'alimentation est la génération :faites graver cet axiome en lettres d'or dans vos salles à manger. Il est étrange que Brillat-Savarin, après avoir demandé à la science d'augmenter la nomenclature des sens, du sens génésique, ait oublié de remarquer la liaison qui existe entre les produits de l'homme et les substances qui peuvent changer les conditions de sa vitalité. Avec quel plaisir n'aurais-je pas lu chez lui cet autre axiome : La marée donne des filles, 
la boucherie fait des garçons, le boulanger est le père de la pensée Les destinées d'un peuple dépendent et de sa nourriture et de son régime. Les céréales ont créé les peuples artistes. L'eau-de-vie a tué les races indiennes. J'appelle la Russie une aristocratie soutenue par l'alcool. 

BALZAC Honoré ( de ) de Traité des excitants modernes
Le vin, cet excitant des classes inférieures, a, dans son alcool, un principe nuisible ; mais au moins veut-il un temps indéfinissable, en rapport avec les constitutions, pour faire arriver l'homme à ces combustions instantanées, phénomènes extrêmement rares.

BALZAC Honoré ( de ) de Traité des excitants modernes
L'ivresse est un empoisonnement momentané .Aussi, par le retour constant de ces empoisonnements, l'alcoolâtre finit-il par changer la nature de son sang ; il en altère le mouvement en lui enlevant ses principes ou en les dénaturant, et il se fait chez lui un si grand trouble, que la plupart des ivrognes perdent les facultés génératives ou les vicient de telle sorte qu'ils donnent naissance à des hydrocéphales. N'oubliez pas de constater chez le buveur, l'action d'une soif dévorante le lendemain, et souvent à la fin de son orgie. Cette soif, évidemment produite par l'emploi des sucs gastriques et des éléments de la salivation occupés à leur centre, pourra servir à démontrer la justesse de nos conclusions. 

BALZAC
" Honte à qui n'admirait pas ma joyeuse, ma belle, ma brave Touraine dont les 7 vallées ruissellent d'eau et de vin "

BALZAC
On devrait convenir diplomatiquement que la langue française serait la langue de la cuisine.

BARRAL Fernando
J'aime boire mais je n'aime pas les ivrognes, qu'ils soient saoûls de vin,
D'une idée ou pire encore, de Dieu.

BAUDELAIRE Charles (1821-1867)
Un soir, l'âme du vin chantait dans les bouteilles.
"Les Fleurs du Mal, l'Ame du vin"
Profondes joies du vin, qui ne vous a connues? Quiconque a eu un remords à apaiser, un souvenir à évoquer, une douleur à noyer, un château en Espagne à bâtir, tous enfin vous ont invoqué, dieu mystérieux caché dans les fibres de la vigne. Qu'ils sont grands les spectacles du vin, illuminés par le soleil intérieur! (...) Mais combien sont redoutables aussi ses voluptés foudroyantes et ses enchantements énervants.
"Du vin et du haschisch, II."
Superbe, elle humait voluptueusement
Le vin de son triomphe (...)Les Épaves, «Pièces condamnées», III.

BAUDELAIRE Charles ( Poète français)
Boire du vin, c'est boire du génie.

BAUDELAIRE Charles ( Poète français)
J'ai connu un individu dont la vue affaiblie retrouvait dans l'ivresse toute sa force perçante primitive. Le vin changeait la taupe en aigle.

BAUDELAIRE Charles ( Poète français)
L'homme ajouta le vin, fils sacré du soleil.

BAUDELAIRE Charles ( Poète français)
Le vin […] fait surgir plus d'un portique fabuleux dans l'or de sa vapeur rouge, comme un soleil couchant dans un ciel nébuleux.

BAUDELAIRE Charles (Poète français Extrait de Les paradis artificiels)
Le vin est semblable à l'homme : on ne saura jamais jusqu'à quel point on peut l'estimer et le mépriser, l'aimer et le haïr, ni de combien d'actions sublimes ou de forfaits monstrueux il est capable.

BAUDELAIRE Charles ( Poète français)
N'est-il pas raisonnable de penser que les gens qui ne boivent jamais de vin sont des imbéciles ou des hypocrites, des imbéciles c'est-à-dire ne connaissant ni la nature ni l'homme, etc…des hypocrites, c'est-à-dire des gourmands honteux , des fanfarons de sobriété, buvant en cachette ou ayant quelque vie occulte… Un homme qui ne bois que de l'eau a un secret à cacher à ses semblables.

BAUDELAIRE Charles
 ( Poète français)
Partons à cheval sur le vin.

BAUDELAIRE Charles ( Poète français)
Pour ne pas être les esclaves martyrisés du Temps, enivrez-vous; enivrez-vous sans cesse ! De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise, mais enivrez vous. 


BAUDELAIRE Charles ( Poète français)
Profondes joies du vin, qui ne vous a connues ? Quiconque a un remords à apaiser, un souvenir à évoquer, une douleur à noyer, un château en Espagne à bâtir, tous enfin, vous ont invoqué, dieu mystérieux, caché dans les fibres de la vigne. Qu'ils sont grands les spectacles du vin illuminés par le soleil intérieur, qu'elle est vraie et brûlante, cette seconde jeunesse que l'homme puise en lui ! Si le vin disparaissait de la production humaine, il se ferait dans la santé et dans l'intelligence un vide, une absence plus affreuse que tous les excès dont on le rend coupable. Sans mors, sans éperon, sans bride, partons à cheval sur le vin pour un ciel féerique et divin ! Nous fuirons sans repos ni trêve, vers le paradis de mes rêves ! 

BAUDELAIRE Charles (Poète français Extrait de Les paradis artificiels)
 
Si le vin disparaissait de la production humaine, je crois qu'il se ferait, dans la santé et dans l'intellect, un vide, une absence, une défection, beaucoup plus affreux que tous les excès dont on rend le vin responsable.

BAUDELAIRE Charles ( Poète français)
Superbe, elle humait voluptueusement le vin de son triomphe… 

BAUDELAIRE Charles ( Poète français)
Un soir, l'âme du vin chantait dans la bouteille.

BEAUDELAIRE Charles 
( enivrez-vous In Les petits poèmes en prose )
Il faut être toujours ivre, tout est là ; c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve. Mais de quoi? De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous! 
Et si quelquefois, sur les marches d'un palais, sur l'herbe verte d'un fossé, vous vous réveillez, l'ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l'étoile, à l'oiseau, à l'horloge; à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est. Et le vent, la vague, l'étoile, l'oiseau, l'horloge, vous répondront, il est l'heure de s'enivrer ; pour ne pas être les esclaves martyrisés du temps, enivrez-vous, enivrez-vous sans cesse de vin, de poésie, de vertu, à votre guise.

BEAUDELAIRE Charles ( Poète français)
Il faut être toujours ivre.Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules
Il faut s'enivrer sans trêve : de vin de poésie ou de vertu . A votre guise
Enivrez-vous !

BEAUDELAIRE Charles ( Poète français)
Le vin est semblable à l'homme ;
On ne saura jamais jusqu'à quel point on peut l'estimer et le mépriser
L'aimer et le haïr, ni de combien d'actions sublimes
Ou de forfaits monstrueux il est capable.

BEAUDELAIRE Charles ( Poète français)
Profondes joies du vin, qui ne vous a connues ? Quiconque a un remords à apaiser, un souvenir à évoquer, une douleur à noyer, un château en Espagne à bâtir, tous, enfin, vous ont invoqué, dieu mystérieux caché dans les fibres de la vigne. Qu'ils sont grands les spectacles du vin illuminés par le soleil intérieur, qu'elle est vraie et brûlante, cette seconde jeunesse que l'homme puise en lui ! Mais combien sont redoutables aussi ses voluptés foudroyantes et ses enchantements énervants. Et, cependant, dites, en votre âme et conscience, juges, législateurs, hommes du monde, vous tous que le bonheur rend doux, à qui la fortune rend la vertu et la santé faciles, dites, qui de vous aura le courage impitoyable de condamner l'homme qui bois du génie.

BEAUDELAIRE Charles ( Poète français)
Sans mors, sans éperon, sans bride,
Partons à cheval sur le vin pour un ciel féérique et divin.
Nous fuirons sans repos ni trêve, vers le paradis de mes rêves.

BEAUDELAIRE Charles ( Poète français)
En toi, je tomberai, végétale ambroisie,
Grain précieux jeté par l'Éternel Semeur,
Pour que de notre amour naisse la poésie
Qui jaillira vers Dieu comme une rare fleur ! >>
Charles BAUDELAIRE,
L'Âme du vin .


BEAUDELAIRE Charles ( Poète français)
Si le vin disparaissait de la production humaine, il se ferait dans la santé et dans l'intelligence un vide ,Une absence plus affreuse que tous les excès dont on le rend coupable.

BEAUDELAIRE Charles ( Poète français)
Rien n'égale la joie de l'homme qui boit, 
si ce n'est la joie du vin d'être bu >>

BEAUMARCHAIS
Boire sans soif et faire l'amour en tout temps, Madame, il n'y a que cela qui nous distingue des autres bêtes .

BERRY André
Si le vin, de toi n'est aimé, Visiteur, retourne en arrière, le port de Bordeaux t'est fermé. (Inscription à l'entrée du 
port de Bordeaux) .

BEDOS Guy
Boire peu pour boire longtemps. 

BERANGER
Comme un qui prend une coupe,
Seul honneur de son trésor
Le bon vin rend l'âme bonne.

BERANGER
Le bon vin rend l'âme si bonne.

BERANGER

Mais jusqu'à sa dernière aurore,
En buvant frais s'épanouir,
Même en tremblant chanter encore,
Mes amis, ce n'est pas vieillir.

BERNARDIN DE SAINT-PIERRE 1814 
"Exemple extraordinaire consigné dans un recueil savant : un cep de 
vigne de Tokaj en Hongrie, qui avait crû sur une mine d'or, et dans les 
feuilles duquel on trouva des filets d'or...".

BÉROALDE DE VERVILLE
Boire du vin, c'est être bon catholique. 

BERRY André
Si le vin, de toi n'est aimé, Visiteur, retourne en arrière, le port de Bordeaux t'est fermé. (Inscription à l'entrée du
port de Bordeaux).

BERTIN André
" Ce vin doit porter un jour
Des bons mots à la jeunesse
Des erreurs à la sagesse
Des feux même à la vieillesse
Et des désirs à l'amour "

BESSETTE Gérard
Le vin est comme le sexe, il fait tomber les défenses.

BIBLE ( Psaume 104,15 )
Le blé fera s'épanouir les jeunes gens, le vin doux les vierges 
Le vin réjouit le cœur des humains
On ne met pas de vin nouveau dans de vielles outres.

BIERCE Ambrose
Vin : jus de raisin fermenté connu de l'association des femmes chrétiennes sous le nom de " boisson "
Et quelquefois de " rhum ".

BLANCHE Francis
Vous me demandez si je suis athée ?
Je suis plus intéressé par notre vin d'ici
Que par l'eau au delà.

BLOCH Michel ( printemps 1999 )
On n' a rien à gagner à boire" 

BLOY Léon
Quand le vin est pur, il fait voir Dieu.

BOCUSE Paul
Nous sommes toujours flattés d'être conviés à visiter de belles caves garnies mais les bouteilles les plusprestigieuses commencent à exister au moment où on les vide entre amis; elles marquent d'une pierreblanche cet instant privilégié et l'on a plaisir encore longtemps à se les remémorer.

BOHN Henri-Georges
Buvez du vin en hiver parce qu'il fait froid, et en été parce qu'il fait chaud.

BOILEAU-DESPREAUX 1636-1711
Allez, vieux fous,
Allez apprendre à boire
On est savant quand on boit bien
Qui ne sait boire, ne sait rien

BONAPARTE Napoléon
Le vin inspire et contribue énormément à la joie de vivre. 

BONAPARTE Napoléon
Pas de vin, pas de soldats.

BOORDE Andrew

L'eau à elle seule n'est pas saine pour un Anglais.

BOSCO Henri (1888-1976)
Et ce vin, goûtez-moi ce vin! Léger mais vif! Une année merveilleuse! Et vingt ans de bouteille! Et pas cassé! 
Intact! Ça c'est du vin! (...)Un rameau de la nuit, p. 129.

BOSSUET
Le vin a le pouvoir d'emplir l'âme de toute vérité de tout savoir et philosophie.

BOSSUET
Les sages d'Egypte avaient étudié le régime qui fait les esprits solides et les corps robustes.

BOSSUET
Si vous vous portez bien, nous nous portons bien aussi, moyennant les huîtres en écailles, le Volnay etle Saint-Laurent. Le prince a voulu avoir un portrait et m'a régalé ici avec une caisse de Bordeaux. Je prie laSainte Vierge de vous obtenir de bon vin de la nouvelle alliance qui n'est autre chose que l'esprit dont les Apôtres furent enivrés à la Pentecôte et le sang de Jésus-Christ à été exprimé de la vraie vigne. L'étude desécritures convient parfaitement avec ce bon vin et c'est dans le divin cellier qu'on le boit.

BOUVARD Philippe

J'ai compris que j'avais accepté de ne pas être immortel quand j'ai commencé à boire mes vieux bordeaux.

BOUVARD Philippe
Les hommes sont comme les vins : lorsqu'ils deviennent meilleurs en vieillissant, c'est qu'ils sont d'une très
grande qualité.

BRILLAT-SAVARIN
Mettez un homme fatigué devant un repas copieux, il va manger avec effort et se sentira peut-être mieux. Donnez-lui un verre de vin ou d'alcool, il va immédiatement revenir à son meilleur état : vous le voyez revivresous vos yeux.

BROCARD Jean-Marc
Il y a des vins de grappes et des vins de racines. Les premiers espèrent tout du ciel, les seconds trouvent leur vérité dans la terre. J'aime ces vins de terroir !

BRUMON Alain ( Château de Bouscassé )
Le vin est l'expression de ma passion pour la terre ou je suis né. C'est une recherche permanente, incessante
. La parfaite combinaison entre le terroir, le cépage, et le vigneron.

BRUN Charles
Dis-moi comment tu te nourris, je te dirai ce que tu veux et ce que tu penses.

BUFFON
Va manger avec joie ton pain et bois de bon cœur ton vin. 

BUGNARD Catherin
Ah, c'est une chose plus enivrante que le vin d'être une belle jeune femme. 

BUGNARD Catherine
Pour que le vin fasse du bien aux femmes, 
Il faut que se soient les hommes qui le boivent.

BUGNARD Catherine
Pour que le vin fasse du bien aux femmes, il faut que ce soyent les hommes qui le boivent. 

BUNTING Basil
Munissez-vous toujours d'un tire-bouchon, car le vin viendra de soi-même.

BUNYARD Edward
Tout l'attrait du vin vient du fait que deux bouteilles ne sont jamais parfaitement semblables.

BYRON Lord ( Poète anglais)
Le vin console les tristes, rajeunit les vieux, inspire les jeunes

 

[ Retour Acceuil ] [ Plan du Site ] [ Haut de Page ]

Visiteurs
A ce jour,16440 Producteurs font confiance à ce site avec une présentation de 14698 vins de référence
L'abus d'alccol est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
Vignobles et Etiquettes France Tous droits réservés.® Copyright 2002-2018 Concepteur et Directeur du site : Jean-Gérard Gosselin
Site non commercial - Pas de vente de vins sur ce site mais seulement des conseils