PARLER DU VIN

ANTHOLOGIE

LA LÉGENDE DE FONTSERANNE

La première trace des "de Fontseranne" remonte vers 1180, date de naissance de Hubert-Henry.



1209 : A Béziers, Hubert-Henry évite de justesse de se faire massacrer par Simon de Montfort, lors du massacre des Albigeois dont il soutenait la cause. Leur nom signifierait "La Fontaine de la Montagne". Peut-être habitaient-ils auparavant à l'intérieur des terres héraultaises? Plusieurs générations passent...

Leur nom semble s'éteindre, leur influence sur le Languedoc aussi. Louis (1480-1530), grand admirateur de Luther, en épouse les théses et est excommunié; ce qui fît grand scandale sur la région.

En 1621, Guillaume de Fontseranne a un bien mauvais cousin, le non-moins trés célèbre et encombrant voleur de grands-chemins Pomarède. Ce dernier opérait sur la route de Béziers à Bessan, ancienne route romaine et chemin qu'empruntaient les luxueux carrosses princiers se rendant en Espagne... chemin situé à 800 m du Domaine des de Fontseranne ! ! ! Sa technique de vol est connue sur tout le biterrois: il attaquait les carrosses puis semblait s'envoler dans la nature; en fait, il se camouflait au dedans d'une cavité naturelle située en bordure du chemin, cavité non visible car cachée par de grandes touffes d'herbe...

En 1621, Guillaume de Fontseranne a un bien mauvais cousin, le non-moins trés célèbre et encombrant voleur de grands-chemins Pomarède. Ce dernier opérait sur la route de Béziers à Bessan, ancienne route romaine et chemin qu'empruntaient les luxueux carrosses princiers se rendant en Espagne... chemin situé à 800 m du Domaine des de Fontseranne ! ! ! Sa technique de vol est connue sur tout le biterrois: il attaquait les carrosses puis semblait s'envoler dans la nature; en fait, il se camouflait au dedans d'une cavité naturelle située en bordure du chemin, cavité non visible car cachée par de grandes touffes d'herbe...

Il en est certains encore, qui affirment que Guillaume protégeait son triste cousin et que des labyrinthes, gorgés de bijoux et de trésors volés, rejoignent la route romaine Domitienne au Domaine ; trésors qui seraient encore enfouis... On retrouve Jean de Fontseranne (1761 -1839), ami de de Lafayette, sur "la VICTOIRE", ce bateau qui les ménera tous les deux vers le nouveau continent... Trop épris de liberté, et à ce titre peu aimé des siens, trop marqué par la noblesse et rejeté dés lors par les révolutionnaires, Jean restera en Amérique, comme un exilé.

Le Roi Louis-Philippe élevé au trône de France par Lafayette, le rappelera en 1830. Il décède 9 ans plus tard.

Fin du XIXe siècle : Charles-Edmond de Fontseranne fît les beaux jours de Paris et fréquentait un peu trop souvent le Moulin Rouge. Il passe pour avoir été un des "découvreurs"de la célébre Goulue, peinte par Toulouse-Lautrec. En 1912, il revient assagi, sur Béziers, et reprend le domaine viticole familial.

Mais voilà, la "sale guerre" (1914-1918) qui éclate... Atteint par un éclat d'obus reçu alors qu'il essayait de dégager un enfant coincé sous une charette, il meurt à 38 ans, sans héritier, huit jours avant la signature de l'armistice !

Comment Hubert-Henry a-t-il découvert
le secret de fabrication de la Cataroise ?

D'après la légende qui circule "de par chez nous", Hubert-Henry avait 17 ans et travaillait au Domaine familial avec son père comme tout enfant de la noblesse provinciale de l'époque.

Lors d'une certaine vendange, il se trompe de cuve et, au lieu de mettre le moût pour qu'il entre en fermentation dans une certaine cuve, il s'égard et le mélange avec un des fûts entamés d'Eau de Vie que son père gardait farouchement en vue de vieillissement. N'osant en parler, par crainte, il tait la vérité !

Deux années plus tard, son père découvre la Vérité en prélevant l'Eau de vie dans son fût préféré... et là, ô merveille !, le résultat est tellement formidable au palais paternel que celui-ci n'attrape pas son fils : la première CATAROISE venait de voir le jour !

Cette Cataroise, inventée par Hubert-Henry, est toujours élaborée de la même façon, tout aussi traditionnellement. Elle se nomme la "Cataroise du Comte de Fontseranne", en mémoire de tous ces amoureux épris de Liberté, de savoir-vivre, de savoir donner, de savoir bon-vivre.

 

[ Retour Acceuil ] [ Plan du Site ] [ Haut de Page ]

Visiteurs
A ce jour,16315 Producteurs font confiance à ce site avec une présentation de 14565 vins de référence
L'abus d'alccol est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
Vignobles et Etiquettes France Tous droits réservés.® Copyright 2002-2018 Concepteur et Directeur du site : Jean-Gérard Gosselin
Site non commercial - Pas de vente de vins sur ce site mais seulement des conseils