PARLER DU VIN

ANTHOLOGIE

PARLER ET FAIRE PARLER DU VIN

dans les almanachs des amis de Guignol 1922-1939

Transy Julien Mémoire de fin d'études, à l'Institut d'Etudes Politiques de Lyon
Année universitaire 1999-2000 Pages 203 pages

Entre 1922 et 1939, les Almanachs des Amis de Guignol furent le support de discours
multiples et mêlés. Celui tenu sur le vin interpelle d'autant plus qu'il n'avait rien d'incontournable a priori, ce qu'au final il semble être pourtant, au regard de sa richesse et
de sa récurrence. Richesse lexicale, richesse des images et des thèmes qui lui sont rattachés. Richesse également, du fait de la multiplicité de lectures qui le caractérise. On peut dire en effet du discours sur le vin qui se joue dans les Almanachs des Amis de Guignol, qu'il va du commun au particulier, du général au local. Ainsi, par certains thèmes, il touche presque à l'universel, à l'intemporel, tout simplement parce que certaines expériences liées au vin sont
de nature anthropologique. Mais parallèlement et par d'autres thèmes, il s'inscrit dans une époque et une forme de pensée aux frontières plus établies. Enfin, c'est un discours parfois sans prétention, et parfois plein d'intentions. Et c'est justement lorsque l'on touche au local, lorsque les Amis de Guignol parlent, non plus du vin en général, mais du Beaujolais en particulier, que ces intentions prennent toute leur importance et toute leur dimension, ce
qui ne veut pas dire, bien au contraire, qu'elles se révèlent au grand jour.

Le discours sur le Beaujolais qui est celui des Amis de Guignol dans leurs Almanachs,
dépasse le seul plaisir de l'écriture et la simple volonté de divertir le lecteur, qui semble être pourtant le propre de ces ouvrages composés de contes, de poèmes, de chansons, de maximes et autres 'gandoises' plaisanteries. En cette période d'entre-deux-guerres où les localités se cherchent des référents identitaires, les Amis de Guignol se servent de leur
plume et de leurs Almanachs pour construire une image spécifique et facilement identifiable
de leur ville, qu'ils aiment et qu'ils défendent. Si le Beaujolais devient dans leurs écrits l'un
des piliers de l'identité culturelle lyonnaise, c'est qu'il est un vin fédérateur capable de rassembler le peuple et les élites, et qu'il permet donc de réunir symboliquement tous les habitants de la ville derrière la même définition du 'vrai Lyonnais'. Il reste à découvrir au lecteur ces procédés littéraires mis en oeuvre par les Amis de Guignol, et qui font du Beaujolais le vin lyonnais par excellence, au prix parfois de quelques vérités historiques...

 

[ Retour Acceuil ] [ Plan du Site ] [ Haut de Page ]

Visiteurs
A ce jour,16315 Producteurs font confiance à ce site avec une présentation de 14565 vins de référence
L'abus d'alccol est dangereux pour la santé. A consommer avec modération
Vignobles et Etiquettes France Tous droits réservés.® Copyright 2002-2018 Concepteur et Directeur du site : Jean-Gérard Gosselin
Site non commercial - Pas de vente de vins sur ce site mais seulement des conseils